Deux noms de domaine relancent les rumeurs concernant Pokémon Switch

L’E3 arrive et avec lui son lot de rumeurs. L’un des jeux les plus concernés par celles-ci est évidement le prochain opus de la saga Pokémon attendu sur la Nintendo Switch. Deux noms de domaine s’ajoutent au lot d’indices concernant les prochaines aventures de nos monstres de poche. 

Repéré sur les réseaux sociaux par, entre autres, le compte Twitter de Pokékalos, les noms de domaine pokemonletsgopikachu.com et pokemonletsgoevee.com auraient été enregistrés par CSC Corporate Domains (un organisme qui a œuvré par le passé pour Pokémon Soleil et Pokémon Lune). Une information qui viendrait donc confirmer les soupçons de ces dernières semaines, les prochains jeux de la saga se nommeraient Pokémon Let’s Go ! Pikachu et Pokémon Let’s Go ! Evoli

 
Outre un hypothétique logo, également sorti sur les réseaux sociaux, d’autres indices viennent confirmer la tendance. L’on aurait donc ainsi, comme souvent, deux itérations du jeu. De nombreux leaks évoquaient d’ailleurs la possibilité que nos prochaines aventures aux côtés de Pikachu et consorts soient un remake de la première génération apparue en 1996 au Japon et en 1999 en Europe. Rappelez-vous que dans Pokémon Jaune, Red et Blue débutent l’aventure avec pour l’un, un Pikachu et pour l’autre, un Evoli. Le prochain film Pokémon, prévu pour le 18 juillet dans les salles japonaises, mettra d’ailleurs en avant ces deux créatures. Enfin, le compositeur emblématique de la saga, Junichi Masuda, se montre très actif sur la toile et met souvent en avant ces deux monstres de la saga.

Il faut bien sûr rappeler que tout cela n’est qu’un amas de rumeurs parcourant le net et que nous n’accorderons aucun crédit à celles-ci sans la moindre annonce officielle de Nintendo, Game Freak ou la Pokémon Company. Néanmoins, nous devrions en apprendre plus très rapidement. Au plus tard lors de l’E3 2018.

NDLR: L’illustration présentée en tête d’article est issue de leaks présents sur les réseaux sociaux et n’est, pour l’heure, en aucun cas la création de Nintendo, Game Freak ou The Pokémon Company.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *