E3 2018: Square Enix, la déception…

C’est la surprise qui s’est emparée des joueurs une fois que la conférence/showcase de Square Enix a touchée à son terme. Mais pas dans le bon sens du terme. 30 minutes, pas une de plus, et quasiment aucune surprise…

Cela faisait plusieurs années que Square Enix n’était plus présent à l’E3. Cette année devait être celle du retour en fanfare de l’éditeur. Paré à reconquérir le cœur des fans… Pourtant c’est tout le contraire qui s’est produit au sein de cette conférence décevante. Que ce soit par sa durée (30 minutes), ou son contenu. Difficile de comprendre cette véritable erreur de communication de la part d’un éditeur historique du jeu-vidéo, qui, il y a bientôt vingt ans, vendait des jeux par palettes rien que par le logo de l’entreprise.

C’est tout d’abord une vidéo de gameplay de Shadow of The Tomb Raider qui nous a été présentée. L’occasion de retrouver une Lara bien mal en point au sein d’une sombre jungle. Certes, c’est très beau, mais cela ressemble bien trop aux précédents opus pour convaincre. De plus, l’infiltration présentée dans la séquence risquerait fortement de prendre un coup de vieux si Assassin’s Creed Odyssey joue bien son jeu quelques heures plus tard à la conférence Ubisoft.

Place ensuite à du Final Fantasy. L’occasion de découvrir le patch 4.3 du MMO de la licence, patch évidement sorti le 22 mai dernier… Autant dire que cela n’avait rien à faire au sein d’une telle conférence. Ce sont ensuite Les Aventures Extraordinaires de Captain Spirit, le nouveau jeu gratuit qui se déroulera dans l’univers de Life is Strange qui s’est à nouveau montré accompagné des deux directeurs créatifs du jeu. Le titre devrait apporter beaucoup au background de la licence, mais nous le connaissions déjà. Sortie le 26 juin.

Dragon Quest XI, déjà sorti au Japon, s’est officialisé chez nous pour le 4 septembre prochain. L’occasion de dévoiler une version collector honnête mais sans grande surprise. Exit donc définitivement la version 3DS, qui ne sera même pas portée sur Switch pour l’occident.

C’est alors qu’une nouveauté s’est enfin présentée. Babylon’s Fall, jeu médiévalo-Dark Souls développé par Platinum Games (les papas de Nier: Automata, Metal Gear Rising, Bayonetta ou encore Vanquish, tout de même) s’est dévoilé au travers de quelques images et artworks bien mystérieux mais n’en dira pas plus pour l’instant. Sortie prévue en 2019 sans plus de précision. 

Les trailers se sont alors enchaînés pour ce showcase Square Enix, passant de Octopath Traveler (13 juillet sur Nintendo Switch), à Just Cause 4 (déjà présenté hier chez Microsoft) sans nous laisser respirer jusqu’à l’annonce de The Quiet Man. Cette nouvelle licence s’annonce comme un véritable nanar vidéoludique puisqu’il s’agira d’un jeu narratif dans lequel vous incarnerez un sourd n’hésitant pas à tabasser les petite frappes de sa ville. Le jeu mélangera, par ailleurs, des scènes en prise de vue réelles (avec de vraies personnes donc) et des images de synthèses réalistes. Plus d’informations nous parviendront au mois d’août (sans doute à la Gamescom) pour ce titre prévu sur Steam et PS4 en 2019.

Puis, il fût déjà l’heure de conclure, avec les mêmes images de Kingdom Hearts III que lors de la conférence Microsoft, avec les mêmes gros soucis sonores…

C’était donc tout ! Rien de plus ! Deux nouveautés, dont une clairement mineure, au sein d’une conférence dédiée à l’éditeur, et pour le reste, des jeux que nous connaissions déjà jusque là. On a quand même envie de crier à l’arnaque devant la fébrilité de l’éditeur à prendre des risques et surprendre son monde. Désolé Square Enix, malgré tout l’amour que nous vous portons, vous nous avez déçus aujourd’hui. 

© Illustrations: Square Enix, Platinum Games, Dontnod Entertainement. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *