Les jeux de Dortos, une jeune manifestation qui a du mérite.

S’il est bien des passions de niches dans notre beau pays c’est les sports médiévaux ainsi que le GN (comprenez par là jeu de rôle grandeur nature). On associe souvent ces activités aux passionnés de reconstitutions médiévales ou de jeux de rôles fantastiques.

 

Les jeux de Dortos ont germés dans la petite tête blonde d’Audrey Del Pedro, grande passionnée d’histoire médiévale. Son but était de faire découvrir cette passion aux néophytes tout en permettant aux passionnés d’y trouver aussi leurs comptes.

Il s’agit d’un événement où on se retrouve autour d’une table pour manger médiéval tout en s’affrontant en équipe dans diverses joutes, telles que :

  • Le tir à l’arc
  • Le tir à la corde
  • Le lancer de tronc (pas la version bûcheron)
  • Le duel de cotons tiges en équilibre,
  • Ou encore le jeu du coffre qui nous vient des vikings. Il s’agit d’un duel les yeux bandés dans lequel on doit toucher son adversaire tout en gardant contact avec le coffre. Si on n’y arrive pas, le tour change de joueur.

 

 

Après les activités, certains n’ont pas hésité à se battre en duels tandis que d’autres ont préférés démontrer leurs talents en faisant des lancers de haches. Les festivités ont continuées jusqu’à tard dans la nuit tandis que l’alcool, la joie et la bonne humeur coulaient à flot.

 

 

Cette seconde édition, qui se tenait au refuge de Bottens, a fait l’unanimité parmi le publique et Audrey son organisatrice en est très satisfaite.

 

Et pour finir, quelques avis :

« Rafael: A refaire, encore et encore jusqu’à l’épuisement. »

« Christelle: Venir se faire rétamer aux jeux pour faire de belles rencontres c’est un bon ratio. »

« Ricardo: La plus grosse force c’est la communication. On fait des activités qu’on ne fait pas ailleurs. Chouettes rencontres. »

« Romain dit Apache: Je trouve ça cool pour dire que je n’ai pas les arguments culturel pour apprécier ce genre d’événement à sa juste valeur . »

« Yohan: Boire, manger, taper. La vie quoi! »

« Jade: Sachant que l’organisatrice part de rien et fait ça avec très peu d’aide excepté les bénévoles sur-motivés en cuisine… C’est vraiment sympa de voir les gens discuter et faire connaissance pour partager cette même passion. »

 

Un article de Gilles Dutranoy
Photos de Yohan Ris

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *