L’Allemagne change de position concernant les symboles fascistes dans le jeu-vidéo

Depuis 1992 et la sortie de Wolfenstein 3D, l’Allemagne avait fermement interdit toute représentation du nazisme au sein des oeuvres vidéoludiques. 2018 sera donc l’année du changement puisque le gouvernement germanique autorise l’USK (l’équivalent du PEGI Outre-Rhin) à tolérer la présence de ces différents symboles au sein d’un jeu-vidéo.

C’est au travers d’un communiqué que l’association game (German Games Industry Association) a annoncé cette grande victoire culturelle. Il faut savoir que le jeu-vidéo était le dernier secteur culturel allemand interdisant systématiquement toute représentation du régime nazi, allant même jusqu’à modifier certaines oeuvres vidéoludiques afin de permettre leur  commercialisation dans le pays. Wolfenstein II, par exemple, a vu la célèbre moustache du Führer rasée (voir ci-dessous) alors que certains dialogues mentionnant le salut «Heil Hitler» sont devenus des «Heil Kanzler» (chancelier).

Maintenant cette interdiction levée, le jeu-vidéo se retrouve enfin en mesure de porter ses différents messages avec la même liberté que le cinéma ou encore la littérature. Désormais, l’USK aura le pouvoir d’évaluer la justification de la présence de ces différents symboles fascistes. Cela fait écho à ce que le code pénal germanique nomme la clause d’adéquation sociale impliquant qu’une oeuvre peut utiliser ces symboles dans un but artistique, scientifique ou historique. Cela permettra de filtrer au mieux les différents contenus et permettra une vigilance accrue quant à la représentation de ces symboles tristement célèbres tout en prévenant une utilisation déplacée de ceux-ci.

Felix Falk, directeur général de l’association des éditeurs en Allemagne félicite d’ailleurs cette décision: « Beaucoup de jeux évoquent des sujets sensibles comme la période nazie en Allemagne et le font d’une façon responsable qui encourage la réflexion et la pensée critique ».

G: Version internationale / D: Version allemande

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *