Ludovic Rossier, un illustrateur qui assure la relève

 

Ludovic a découvert sa passion pour le dessin en le pratiquant avec ses potes alors qu’il avait 15ans. A l’époque, ils passaient beaucoup de temps sur le Forum Café Salé. Prenant conscience que la moyenne d’âge des illustrateurs était de 35 ans et que ces derniers avaient un excellent niveau, ils se sont fixés l’objectif d’atteindre ce niveau au même âge.

C’est ainsi que débute la quête initiatique de Ludovic.

 

 

Né de justesse dans les 80’s, il y puise une grande partie de son inspiration. Le reste provient des univers fantastiques tels que le Seigneur des anneaux ou encore Dark Souls pour leurs épopées épiques.

 

 

Sa discipline de fer lui vient du Vo-Vietnam, qu’il pratique depuis de nombreuses années. D’ailleurs, il utilise tout ce qu’il apprends dans les arts martiaux et se nourrit des enseignements acquis pour les transposer dans sa façon d’aborder le dessin.

 

 

Il finira par étudier le graphisme à l’ERACOM puis deviendra semi-pro. En 2015, il part aux États-Unis, plus précisément à Los Angeles, où il étudiera le dessin durant 10 mois à la Concept Design Academy avec des profs de qualité ayant travaillés dans des institutions prestigieuses telles que :  les Studios Pixar, Disney, Naughty Dog ou encore Dream Works.

Aujourd’hui, du haut de ses 28ans, Ludovic prend la suite de John How en réalisant l’affiche du Swiss Fantasy Show 2018. Il travaille également sur des projets et aussi pour des groupes de métal régionaux.

Il compte achever sa quête initiatique à 30ans et s’améliorer encore pour atteindre le niveau de ses idoles d’ici à ses 35ans.

Il est actuellement directeur artistique à temps partiel et espère pouvoir bientôt l’être à 100%.

 

Un article de Gilles Dutranoy
Illustrations de Ludovic Rossier

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *