Nouvelle sortie : The Promised Neverland… une course contre la montre se lance dès maintenant !

 

Ce mercredi 25 avril 2018 sortait  le premier tome d’un des mangas qui m’a probablement le plus hypée cette année… « The Promised Neverland » aux éditions Kazé ! Avant de vous parler de l’histoire en elle-même… pourquoi je surveillais cette sortie avec impatience ?

On doit se l’avouer, les éditions Kazé ont mis le paquet pour la promotion de cette toute nouvelle série, non pas une, non pas deux… mais bien trois bandes annonces sont sorties pour cette occasion !


Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et sœurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de « Maman », qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

 Au Japon, The Promised Neverland est édité par Shôeisha et prébublié dans le Weekly Shônen Jump… rien que ça ! De plus, en 2017, le manga a remporté le prix Shôgakukan dans la catégorie du meilleur shônen.

Nous sommes en 2045, par une belle journée ensoleillée nous faisons connaissance d’Emma, gamine enjouée de 11 ans. Elle a tout l’air d’être une fille normale et pourtant… c’est une orpheline de Grace Field House avec 37 autres enfants qu’elle considère comme ses frères et sœurs. La directrice de l’établissement est considérée par les enfants comme leur propre mère.

La vie est belle… et pourtant l’établissement n’est pas un orphelinat comme les autres. Tous les jours, les enfants passent de durs examens et n’ont jamais vu le monde extérieur de leurs propres yeux. Emma, Norman et Ray sont apparemment des enfants exceptionnels dû à leurs résultats absolument parfaits.

Un jour, tout se bouscula quand le secret de Grace Field fût découvert par Emma. Sommes-nous réellement dans un orphelinat ? Qui est vraiment « Maman » ? Une course contre la montre se lance alors pour Emma et ses deux acolytes afin de sauver leur peau. Mais est-ce vraiment une bonne idée de vouloir rejoindre le monde extérieur qu’ils ne connaissent qu’à travers des livres, qu’avons-nous réellement au-delà de la forêt ? Nos jeunes héros trouveront-ils une issue face à ce jeu dangereux auquel ils se sont embarqués ?

Alors avec tout ça… est-ce que l’œuvre vaut vraiment le coup d’être lu ? Passons à mes impressions garanties sans spoil !

Ne vous fiez pas aux dessins tout mignons tout beaux aux premiers abords… nous sommes bien entrés dans un manga qui saura vous mettre mal à l’aise à certains moments. Il m’est arrivée plusieurs fois d’avoir loupé un battement de cœur en découvrant certaines planches…

J’ai personnellement trouvé le dessin de Posuka Demizu très agréable à l’œil et réussi. Beaucoup de détails qui ne peuvent être négligés ! Des personnages adorables comme d’autres absolument effrayants, Posuka Demizu sait comment jouer avec ces contrastes afin de nous faire ressentir diverses émotions de l’amusement au malaise… chapeau l’artiste ! J’ai rarement passé du temps à m’attarder sur les traits de différentes planches que je trouvais particulièrement réussies.

Quant au scénario … nous voyons Kaiu Shirai nous montrer dès les premiers instants que l’histoire est bien ficelée. Nous sentons en avançant dans l’histoire que divers indices sont cachés au fil des pages. Kaiu Shirai joue beaucoup avec le lecteur. Est-ce que ce dernier trouvera-t-il la suite de l’intrigue ? Si nous acceptons le jeu proposé par nos auteurs, nous y trouvons une certaine similarité à l’histoire de notre manga… J’A-DORE !

Au final, nous ne pouvons nous empêcher de refuser d’être plongé dans ce monde que nous proposent ces artistes. Cependant, je déconseille cette lecture aux plus jeunes car ils pourraient bien ne pas comprendre le manga. Amateurs de stratégie et de psychologie, attardez-vous dessus vous ne serez pas déçus ! Pour les sceptiques, Kazé vous propose gratuitement les trois premiers chapitres de The Promised Neverland ici.

 

Personnellement, j’attends la suite avec impatience…

 

Par Sasita Hobi

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *