Science VS Manga : Le cas Koro

Bonjour à vous amis scientifiques. Je suis de retour pour une petite rubrique de matraquage de manga version « scientifique chiant». Pour ce nouvel épisode, je vais m’attaquer au cas Koro (et pas au kokoro), un sujet qui me tient à cœur.

Pour fêter la fin de la série en français, j’avais déjà écrit un article dessus et, en l’écrivant, me suis vite rendu compte qu’il était le client idéal pour une petite analyse scientifique afin de détruire le mythe.

Alors c’est parti. Accrochez vous à vos équations de la mécanique !

Koro ou le prof impossible !

Ce personnage est tellement improbable jusque dans sa définition : C’est un héros mais on doit le tuer ! Du coup, avec un départ pareil, il est clair qu’on pouvait continuer à surfer sur l’impossible.

Un prof poulpesque allant à mach 20, muant et se fourrant dans un ballon de diamant grâce à de l’antimatière ! Rien que cette définition fait se retourner Einstein dans sa tombe.

Pourtant, quelle ne fut pas ma surprise de constater que, sur certains aspects, les explications semblent cohérentes et parfois de manière surprenante (pour ne pas dire accidentelle car j’ai même réussi à trouver une explication au design de sa tronche, je doute que cela soit totalement volontaire). La meilleure manière de m’attaquer à ce personnage était finalement d’analyser ses pouvoirs les uns après les autres en regardant dans quelles conditions ils étaient exercés et appliqués dans le manga.

Comment lire l’article

Afin que ce ne soit pas trop compliqué pour vous je vous conseille de ne lire que les conclusions qui sont notées en gras pour les 2 premiers pouvoirs (faites confiance aux calculs). Si vous avez moins peur des maux de têtes alors vous pouvez tout lire. Les deux premiers pouvoirs seront décryptés numériquement et les suivants plutôt à partir du bon sens scientifique.

Avant de commencer quelles sont ses mensurations

Pour la taille c’est indiqué sur cette illustration:

Il mesure donc trois mètres.

Mais quel est donc son poids ? On sait juste qu’il est plus léger qu’il en a l’air, on verra plus tard que ce doit être probablement vrai vu tout le carburant « massique » qu’il consomme. Il doit même être creux.

Mais au repos, son poids devrait être un intermédiaire entre un humain de 3 mètres et un poulpe de 3 mètres. L’IMC (indice de masse corporelle idéal), pour un humain, devrait être de :

3 mètres donnent 118,11 pouces

Donc Koro a une masse de 50 + 2,3 * (118,11 – 60) = 183.653 kg (s’il est au poids idéal).

Pour un poulpe j’ai obtenu ces données sur la page wikipédia de la pieuvre géante.

 

La plus grande fait jusqu’à 4,3 m de long pour 180kg (en admettant que ce soit le même individu pour ces deux records, oui je sais je triche un peu, mais bon ça reste réaliste…). Du coup, par une simple règle de 3 Koro devrait peser (en masse poulpesque) :

180 * 3 : 4,3 = 125,581 kg

Si l’on admet que Koro est plus léger qu’il en a l’air c’est parce qu’il a l’air humain et que l’humain serait donc plus lourd. Faisons donc une moyenne de ces deux poids pour avoir, alors, une estimation réaliste, mi-humaine mi-poulpesque :

(125,581 + 183.653) : 2 = 154.617 kg

Une donnée qui va être très utile pour la suite des calculs !

Pouvoir n°1 : Il vole à mach 20 !

 

Koro va à mach 20. C’est son pouvoir le plus balèze en fait, et celui qui sera le plus long à analyser. Le reste sera beaucoup plus facile à expliquer après avoir débroussaillé celui là.

Que veut dire mach 20 ? Mach 20 c’est 20 fois la vitesse du son.

Vitesse du son = 340 m/s => 340 * 3,6 = 1’224 km/h

Mach 20 = 1’224 * 20 = 24’480 km/h = 6’800 m/s (pour le MRUA il faut utiliser des m/s)

En admettant qu’il atteigne mach 20 en 3 secondes (et il semble pourtant y arriver en moins d’une seconde puisqu’en une image il atteint quasiment l’altitude d’un avion (soit environ 10000m pour un gros avion comme le montre l’image précédente). Mais soyons corrects, ce n’est pas l’animé donc gardons 3 secondes dans le doute.

Calculons l’accélération

Grâce à la loi des vitesses dans un mouvement rectiligne uniformément accéléré (MRUA) :

Vo = 0 car il est à l’arrêt au départ donc

6800 = a*3 donc a = 6800 : 3 = 2’266,67m/s2

À cela il faut enlever la gravité soit 9,81m/s2, il accélère donc à 2’256,86 m/s2.

Quelle hauteur atteint-il en 3 secondes ?

Toujours selon la loi du MRUA :

Dx = altitude, mais il faut aussi ajouter l’altitude de base de son point de départ.

V0 = vitesse de base = 0

dt = temps = 3 secondes

a = 2’256.86 m/s2

Calcul : élévation = 2’256.86 * 9 : 2 = 10’155,86m au dessus de son point de départ !

Il arrive donc à une altitude où il peut percuter un avion de ligne. Du coup une question légitime se pose : Combien d’avion a-t-il déjà détruit juste au démarrage ???

Bon cela dit il faudrait faire une correction de frottement. Plus un objet va vite et plus sa force de frottement est importante. Cette force dépend de :

  • La vitesse de l’objet
  • Sa surface de contact
  • Son coefficient de frottement entre sa matière et l’air

Mon estimation de départ (10’000m environ) était basée sur le fait qu’un avion vole à peu près à la même hauteur que Koro sur l’illustration. Mon estimation des 3 secondes est basée sur l’adaptation animée, lors d’une autre scène où on le voit arriver à la même hauteur entre 2,5 et 3 secondes (moyenne de 5 mesures, chronomètre en main, j’ai pris la valeur la plus élevée comme base mais, même pour 2,5 secondes, on arriverait à 12’195,186m ce qui reste dans les limites d’un avion de ligne car l’altitude maximum des boeings et airbus les plus récents est de 43’000 pieds soit 13’106,4m, généralement il volent effectivement entre 9’000m et 10’000m).

Et là réside probablement l’une des premières et des plus importantes découvertes que mes calculs m’aient amené à faire sur Koro. Si l’estimation de hauteur du dessin correspond à celle des calculs cela veut dire que le calcul est juste sans correction de frottement ! Ou, autrement dit, le coefficient de frottement de Koro avec l’air est nul !!!

Et même s’il fait moins que 2,5 secondes comme sur certaines autres scènes, cela confirme encore plus cette conclusion.

Voilà qui explique bien des choses !!! Mais du coup ça va amener une foule d’autres problèmes.

Quelle force applique-t-il sur le sol au démarrage ?

Ahhhhh, voilà LE calcul intéressant. En fonction de seconde loi de Newton on sait que :

Koro pèse 154.617kg à son poids idéal (et vu sa capacité à se goinfrer de pâtisseries on serait même en droit de se demander s’il n’est pas en état d’obésité ce qui aggraverait la chose) du coup :

Force appliquée sur le sol = 154.617 * 2256,86 = 348’948,92 N !!!!!!

La pression exercée sur 6 tentacule d’environ 40 cm de long et environ 7cm de large en étant aplatis mesure donc :

348’948,92 : (6 * 0,4 * 0,07) = 2’077’076,905 Pascal

Selon ce schéma on voit que la résistance du béton faiblit à partir de 15 Mpa soit 15’000’000 de Pascals. (schéma sur guidebéton.com)

Aucun souci donc pour partir du béton par contre là :

Ou là :

Il s’éjecte depuis de la terre ou pire, la rambarde en bois de la fenêtre !!! Inutile de dire qu’avec une pression pareille la rambarde exploserait et le sol s’ornerait d’un magnifique cratère !!!

Il doit y avoir un sacré budget Hornbach au collège de Kunugigaoka !!!

Comment s’arrête-t-il ?

Bonne question non ?

Si il va si vite il risquerait de vite quitter l’atmosphère terrestre.

La solution serait de mouliner vers l’arrière.

Oui mais voilà, s’il n’a pas de frottement avec l’air, finirait-il par errer dans l’espace  tel une bouteille contenant une victime du Mafuba intelligemment envoyée vers le soleil ? (Mais POURQUOI ne l’ont-il jamais fait ??? la réponse un peu plus bas… #lechefotaku).

Il faut atteindre 12km/s pour se libérer de l’attraction terrestre (référence : Stephen Hawking : une brève histoire du temps), donc il ne devrait pas quitter la Terre avec ses 6800 m/s.

Sauf que l’attraction faiblit avec la distance et même en fonction de l’inverse du carré de celle-ci ce qui fait que Koro, après avoir atteint une certaine altitude (environ 2’500km d’altitude au dessus de la surface de la terre, altitude qu’il atteint en environ 21 minutes à mach 20 s’il continue de maintenir sa force de poussée après décollage, ce qui est impossible comme on le verra après), il pourrait alors quitter l’attraction terrestre. Comme vous le voyez, 21 minutes de vol c’est suffisamment long pour que Koro reste sur Terre.

Par contre, ce calcul en fiche un coup à toutes les références d’objets ou d’individus quittant l’attraction terrestre dans les mangas (j’attaquerai ce problème avec le calcul intégral de ce problème, sans poussée permanente, pour le cas Goku). Enfin, on pardonne quand même à Saitama d’atteindre la Lune puisqu’il est trop balèze…

Tout ça suppose, bien sûr, qu’il parte à la perpendiculaire.

Cela dit, c’est bien joli tout ça mais comment atterrir au bon endroit avec une telle vitesse???

La seule solution serait alors de choisir des orbites elliptiques prédéfinies pour atterrir au bon endroit sur Terre mais cela doit être fait avec une précision énorme et je doute que la vitesse de mach 20, même avec une composante vectorielle inclinée, ne permette d’obtenir une grande précision à l’atterrissage, à moins d’avoir des rétro-fusées à anti-matière et même cela serait inutile, on le verra plus loin dans le chapitre « moteur à anti-matière ». Sans frottements, il arriverait en plein océan plutôt qu’à Hawaï comme il le fait.

Bonus !

Comme on l’a vu il n’a pas de frottement avec l’air.

On ose espérer qu’il n’en est pas de même avec les autres surfaces !!! En effet, pour pouvoir s’éjecter et si ses pattes glissent parfaitement sur le sol il lui faudrait s’éjecter pile à angle droit avec une précision de l’ordre du millième de degré (voir pire) !!!

Mais plus généralement si Koro glisse avec toute matière il ne pourrait rien tenir dans ses tentacules sans que ça gicle dans tous les sens ! Impossible pour lui de tenir un stylo, une balle dans un mouchoir, un livre, d’écrire, de coudre, de… vivre.

En gros, Koro serait le héros le plus inutile de l’histoire du manga !!! (dixit mon associé sur ce dossier, professeur Prouton)

Pour rétablir l’équilibre (et sa réputation) on considérera que la matière dans laquelle est faite Koro ne souffre d’aucun frottement avec l’air mais résiste et frotte bien avec le sol.

Pouvoir N°2 : Il se déplace au sol à Mach 20

Koro court souvent aussi et évidemment à mach 20. Seulement cela pose quelques petits problèmes.

Pour un humain qui court sur 10’000m il faut :

  • Environ 1cm de décollage par pas.
  • Environ 1m de longueur par pas.

Pour 10’000 m il faut donc :

MRUA : temps pour atterrir :

distance en mètres = a * t: 2 => t = RACINE (distance * 2 : a)

a = gravité = 9,81 m/s2

distance = 0,01m

t = RACINE (0,01 * 2 : 9,81) = 0,045 s

En 10’000m il faut donc 10’000 : 1 = 10’000 pas et donc 450 secondes.

Rien qu’avec la chute on obtiendrait une vitesse maximale (car la gravité ne peut pas aller plus vite et on ne tient même pas compte de l’ascension de chaque pas) de :

10’000 : 450 = 22,2 m/s = 80 km/h

Pour rappel, Usain Bolt, recordman mondial du 100m, a atteint des pointes à environ 44 km/h. Cela nous fait nous rendre compte que, chez lui, la gravité est aussi le facteur limitant car les 80 km/h se comptent sans l’ascension (à mach 20 le temps total d’ascension est négligeable. Mach 20 représente 6800 m/s donc 10’000 m seraient effectués en 1,47 seconde ce qui ne représente rien sur les 450 secondes maximum.

À 22,2 m/s (80km/h) on est donc très loin des 6800 m/s de mach 20.

Donc Koro ne peut très largement pas se déplacer à mach 20 à cause de la lenteur de la gravité.

Pour y arriver il devrait avoir une gravité de (6800 : 22,2) au carré = 93823 fois la gravité terrestre !!!

Autrement dit, la salle d’entraînement de Vegeta !

Il n’ arriverait même pas à atteindre mach 1 ! (340 m/s)

On en est pas encore à la gravité de plusieurs millions de m/s2 d’une étoile à neutron mais c’est clairement un endroit où il ne fait pas bon vivre et où rester au lit est un sport en lui même.

Il est alors totalement impossible qu’il ait collecté toutes les plaques des boîtes aux lettres de ses élèves en quelques secondes. En fait, à 80 km/h, il n’arriverait même pas à faire un élève en 5 secondes.

Alors oui, il court sur des tentacules, il fait certainement des bonds de plusieurs dizaines de mètres (mais dans ce cas là comment fait-il pour tourner avec de si longues distances sans contrôle), il saute sur 6 tentacules et pas deux pieds, il fait 3 mètres, mais même en augmentant tous ces paramètres on est très loin d’atteindre les 6800 m/s de mach 20. Dans le meilleur des cas on pourrait espérer qu’il atteigne mach 1 mais en tout cas pas mach 20. Et même là il ne pourrait pas collecter les plaques de boîtes aux lettres en 5 secondes (à mach 1 il ferait 1700 m en 5 secondes ce qui n’est de loin pas suffisant pour sillonner la ville et recueillir une trentaine de plaques).

 

Pouvoir N°3 : Il exécute n’importe quelle tâche à Mach 20

Coudre et tisser à mach 20, masser les épaules à mach 20, construire une piscine à mach 20, manucurer à mach 20, brosser un avion à mach 20, habiller et déshabiller à mach 20, récupérer de l’eau par pipette à mach 20, écrire et lire à mach 20, …

Alors…, comment dire…, c’est du grand n’importe quoi. Prenons juste les quelques exemples cités.

Coudre et tisser un vêtement à mach 20 :

Les aiguilles (qui sont obligées d’avoir un coefficient de frottement elles) fondraient ou seraient hyper vite tordues. Sans parler du fil qui pèterait à une si grande vitesse !

Masser les épaules à mach 20 :

Les muscles (s’ils arrivent à résister à plusieurs déchirures) chaufferaient à mort et la victime finirait en kebab oublié sur le pique.

Construire du matériel de piscine à mach 20 :

C’est bien gentil mais on voit clairement qu’il a réparé des lattes de bois alors qu’on m’explique le temps extrêmement court de séchage de la colle (pour rappel même de la colle forte colle en plusieurs dizaines de secondes…).

Manucurer à mach 20 :

Déjà un point : Comment le vernis peut-il être sec ?

Vous imaginez comme il doit bien gérer la force d’inertie de sa masse pour éviter d’arracher les ongles ou même les doigts ? C’est d’ailleurs valable dans chaque cas où un objet est entraîné dans un mouvement.

Prenons le cas de l’avion décrit plus bas.

La force d’inertie est une force fictive appliquée à un objet quand on le voit depuis un référentiel (lieu d’observation) non inertiel (virtuellement fixe par rapport à la situation). C’est l’exemple de la force centrifuge que l’on subit dans un virage en voiture ou de la force que l’on subit quand un ascenseur monte ou descend.

Par rapport au sol l’avion est un référentiel inertiel, par rapport à l’avion Koro est un référentiel inertiel. Si il le brosse il est entraîné par sa propre vitesse et doit agir en permanence pour faire des forces de rappel afin quel le mouvement ne soit pas trop brusque. Pour l’avion passe encore, car il est sensé être solide et non douillet, mais pour un ongle ?!?!?

Imaginez ensuite le nombre de calories que cela consomme de devoir faire ça ! Pas étonnant que Koro dévalise les friandises des convinis…

Brosser un avion à mach 20 :

Comment le mec fait-il pour coller à l’avion sans ventouses ? Si c’est à cause du mucus alors cela veut dire que celui-ci colle et donc qu’il a un coefficient de frottement ce qui n’est pas compatible avec ce que l’on a vu avant.

Ensuite, comment imaginer que l’avion ne souffre pas du traitement ni ne dévie de sa trajectoire.

Habiller et déshabiller à mach 20 :

À cause des frottements entre le corps et les vêtements les dégâts corporels devraient être énormes. Plus besoin de faire un peeling après ça…

Récupérer de l’eau par pipette à mach 20 :

Deux problèmes se posent.

En premier la pipette est munie d’un embout de caoutchouc qui, en reprenant sa forme initiale après déformation (force de rappel élastique), va créer une chute de pression qui va faire monter le liquide dans la pipette. Sauf que…, ça prend du temps pour que le caoutchouc reprenne sa forme et Koro ne peut rien y changer.

En second, avec la chaleur dégagée par les frottements, il est quasi certain que l’eau se serait transformé en vapeur !!!

Écrire et lire à mach 20 :

En plus du fait que toutes les pages se déchireraient à une telle vitesse n’oublions pas qu’un stylo bille contient de l’encre qui descend sur la bille par gravité et capillarité. Pas mal, mais ce n’est pas suffisant pour rédiger une trentaine de polycopiés en une seconde ! Le stylo s’arrêterait d’écrire bien vite.

 

Il y a encore bien d’autres pouvoirs que l’on pourrait noter, mais cela montre déjà bien l’incompatibilité de ces tâches avec cette vitesse.

Et tout cela sans oublier qu’à cause de ce que j’ai expliqué sur son second pouvoir, Koro ne peut de loin pas courir à mach 20. Du coup, tout ça n’en devient que plus impossible car il fait plusieurs de ces tâches en courant!

Pouvoir N°4 : L’antihixotropie

Ahhhhh, mon pouvoir préféré. Koro explique ceci aux élèves :

Ce phénomène c’est : l’antihixotropie. Un phénomène qui fait qu’un liquide devienne solide quand il est soumis à une contrainte violente (comme un vol à mach 20) et qu’autrement il reste liquide et donc fluide. Le terme est utilisé par Koro à la page suivante.

Cela donne déjà une indication sur Koro, c’est au maximum un colloïde (mélange de deux matières dans deux états chimiques ou physiques différents). Précisément Koro serait un gel, une matière liquide emprisonnée dans une matrice solide réticulée (ou formant de nanoscopiques cages si vous préférez).

Ce genre de fluide est appelé fluide non newtonien. La maïzena (ou fécule de maïs) mélangée à de l’eau en saturation en est un exemple. Si on y plonge le doigt gentiment il rentre dans le fluide, si on court sur une piscine remplie de ce fluide, la violence des chocs ferait qu’il devienne solide et qu’on parvienne à le traverser sans couler.

Alors quelles conclusions en tirer ?

En premier, la forme la plus aérodynamique qui soit est celle d’une goutte d’eau, mais une goutte d’eau détachée de son support est… une sphère.

 

La sphère se durcirait ensuite avec l’utilisation de la super vitesse et du contact avec l’air et ceci expliquerait pourquoi Koro a une tête de smiley !

Ensuite, problème ! On a vu qu’il n’avait pas de frottement avec l’air. Du coup comment peut-il se durcir ??? La solution serait de dire que les frottements disparaissent progressivement lorsqu’il se durcit à cause d’eux. Sous sa forme ultimement dure, il n’a plus de frottement et ne durcit plus. Là on tient peut être quelque chose…

Nagisa et Karma disent que c’est calme et qu’il n’entendent presque plus les sons, ni ne sentent les remous. En vertu de la dynamique des fluides cela peut à peu près se tenir mais cela implique deux conséquences, il seraient progressivement en train d’exploser à cause de la chute de pression (comme Schwarzenegger dans total recall) qui, même sans la dépression causée par la tête solide, passerait de 1013 à 226 hectoPascal à cette altitude.

 

Surtout, ils n’auraient quasi plus d’air pour respirer ! Pourquoi croyez-vous qu’il y aie des masques à oxygène dans un avion?

Sans oublier, pour finir,  que la température avoisine les -50°C à 10’000m ! Je comprends mieux pourquoi il ramène principalement des glaces des autres pays ! Cela dit c’est pas très cool pour Nagisa et Karma et il a intérêt à griller plein de calories pour chauffer quand il les maintient dans son costume !!! (D’ailleurs n’est-il pas un peu pervers en faisant ça? #balancetonprof)

Pouvoir N°5 : Le moteur à antimatière

Attaquons ZE big problème.

Selon le manga Koro va vite grâce à l’antimatière. C’est totalement impossible !!!

L’antimatière est comme de la matière avec certaines propriétés inversées comme sa charge électrique.

Par contre, il n’en est pas le cas pour ce qui est de la gravité !!! Eh oui ! Désolé mais le mythe de l’antigravitation en prend encore un coup ! L’antimatière est attirée par la matière en suivant la même formule qu’elle à savoir :

G = constante de la gravitation universelle, d = distance séparant les objets, m1 et m2 = masses des deux objets

Même si, au niveau quantique (infiniment petit), ça ne marche plus, cela ne veut pas dire que l’antigravitation marche pour autant.

En fait l’antimatière s’annihile en rencontrant de la matière et les deux deviennent alors de l’énergie. Par exemple, un électron et un anti-électron (appelé positron) mis en contact disparaissent et deviennent de l’énergie. Cette énergie peut être calculée par l’équation la plus célèbre de la physique à savoir : la relativité :

La masse ici étant celle de l’électron et du positron (identiques) additionnées.

Mais le problème c’est que cette énergie ne sera pas de l’énergie cinétique (mouvement) mais de la lumière! Lumière qui se transforme éventuellement ensuite en chaleur.

On peut transformer la chaleur en mouvement avec des pistons ou autres mais on voit clairement que Koro n’est pas une boîte à pistons. Quand à la lumière, cela voudrait dire que le corps de Koro est composé de cellules photovoltaïques. Autrement dit, des cellules à chloroplastes faisant de la photosynthèse ce qui voudrait dire que… Koro est une plante !!! Vu qu’une plante ne bouge pas laissons tomber cette piste.

Alors à la limite, ses tentacules sont des pistons; ce qui expliquerait la monstrueuse force avec laquelle il s’éjecte du sol. Par contre, elles devraient avoir l’élasticité et la solidité de Luffy en gear 4 !

Du coup, comment fait-il quand il est en l’air ? Il ne peut plus s’éjecter !

La première solution c’est d’utiliser l’air propulsé avec des hélices. Mais, quand il va dans l’espace, ça ne colle plus. On voit, en outre, qu’il n’a clairement pas d’hélices.

Pour qu’une fusée avance, elle doit éjecter de la masse afin de se projeter. En admettant que ce soit ça le truc il faudrait qu’il éjecte de la masse avec sa réaction d’antimatière mais c’est exactement le contraire qui se passe, il fait disparaître la matière. Du coup comment l’éjecter ?

Conclusion, c’est pas avec de l’antimatière qu’il peut avancer ! S’éjecter à la limite, et encore !!!

En fait, le seul moyen de pouvoir aller aussi vite serait qu’il aie mangé le fuit du kilo-kilo.

Je sais, ça a l’air très con et pas scientifique du tout ce que je dis, mais en fait c’est quasiment le truc le plus perché et compliqué que je vous expliquerai de tout l’article.

Concrètement, cela voudrait dire qu’il serait capable de générer et moduler un champ de Higgs. Le boson de Higgs est celui qui donne la masse à la matière. En modulant un champ de Higgs il pourrait, ainsi, contrôler sa masse et la rendre quasi nulle (pour aller très vite) ou très élevée (pour freiner).

De cette manière, la plupart des problèmes liés à la vitesse de Koro seraient expliqués !

Pouvoir N°6 : La toile d’araignée

Il peut créer une toile pour amortir la chute de Karma dans le premier tome.

Mais d’où sort toute cette matière ? La loi de Lavoisier dit clairement que rien se perd et rien ne se crée dans l’univers, mais que tout se transforme.

Si aucune matière ne se crée, ce serait dû à l’élasticité? Du coup, ses tentacules, aussi étirées, devraient être hyper fines ! Ce qui n’est de loin pas le cas car elles apparaissent même comme plus épaisses.

De plus, à cause de l’antihixotropie, elles devraient être ultra rigides vu la rapidité qu’il faut pour les déployer. Comment faire alors pour amortir une chute si elles sont aussi dures que du béton ?

Une nouvelle fois, le pouvoir paraît bien incohérent.

Pouvoir N° 7 : La mue

Sa mue lui permet, une fois par mois, de résister à une attaque puissante et de s’échapper. Il l’utilise une fois pour protéger Nagisa. Mais comment fait-il pour se mouvoir dans un truc aussi solide ???

Et bien, pour une fois, c’est cohérent ! C’est dû à son antihixotropie ! D’ailleurs, les gilets pare-balles utilisent cette technologie et c’est clairement la meilleure comparaison que l’on puisse faire avec la mue de Koro !

Et ça ferait même penser aux combinaisons de Vegeta!

Pouvoir N° 8 : L’armure ultime

Koro est capable de se murer (en fait, juste sa tête rétrécie) dans une bulle de diamant comme ultime recours.

Pourtant, il peut parler dans sa bulle ! Comment est.ce possible ?

Alors, il se trouve que le diamant est la matière dans laquelle le son se propage le plus vite  soit 17’500m/s au lieu de  340m/s ( à cause de son module de Hooke très élevé) donc ça joue ! D’ailleurs, c’est utilisé pour les aiguilles de phonographe ce qui montre que le son est très bien conduit par cette matière.

Par contre il faudrait de l’air dans la bulle pour transmettre la vibration des cordes vocales. Ah oui, tiens, en passant, OÙ SONT ELLES ???

Selon le manga, cette armure résisterait à une bombe atomique. Si on prend Hiroshima comme référence, au niveau de la température :

À 17m elle atteint 300’000°C et à 50m 9’000-11’000°C.

Du diamant pourrait-il résister à cette température ?

Sachant qu’il fond 3547°C, et bien non !

Bon il n’y aurait que la surface qui fonde mais à coup de plusieurs bombes, il ne devrait plus rien en rester. En plus les bombes actuelles sont bien plus puissantes que celle d’Hiroshima !

Donc il est fabriqué en une autre matière.Pourquoi pas l’impossiblium du film the core ! Ou peut être même en « Tagueulecestmagiquium » ?

Pouvoir N° 9 : Il dissout les métaux dans son corps mais fond au caoutchouc

En fait il ne les dissout pas ! Il les fait fondre.

Grâce à l’antimatière il peut produire des quantités énormes de chaleur ce qui permet aisément de pouvoir faire fondre l’acier qui fond entre 1’400°C et 1’500°C selon sa teneur en carbone.

S’il peut faire fondre l’acier, alors le plomb c’est encore plus simple (327,5°C).

Par contre, il va être très compliqué de tenter d’expliquer pourquoi du caoutchouc peut le faire fondre lui ! Le caoutchouc étant parfaitement inerte électriquement c’est un peu incompréhensible. Il faudrait que ce caoutchouc soit une sorte d’enzyme (donc de protéine) permettant la séparation des molécules des cellules tentaculaires de Koro.

Par contre cela n’explique absolument pas comment il peut croquer de l’acier comme un biscuit. Ces dents doivent être faites de la même matière que l’armure ultime ! Et que dire de la force des muscles de sa mâchoire ?

Pouvoir N° 10 : L’hypermnésie

Alors, c’est bien beau de pouvoir lire tous les manuels du Japon afin de pouvoir battre le proviseur dans un concours de savoir mais surtout, il les connait tous par cœur !!!

Pour ça il faut qu’il soit hypermnésique. C’est possible d’avoir une telle mémoire comme, par exemple, le docteur Reed dans esprits criminels !

Par contre, je ne vois comment ça peut être provoqué par de l’antimatière !

Pouvoir N° 11 : Les clones

Les clones sont des images rémanentes de Koro créées par sa vitesse et servant à aider plusieurs élèves à la fois.

On a assez discuté de l’impossibilité de sa vitesse mais là il y a un petit bonus.

Si il arrive à mach 20 quand il parle il y a un souci. Admettons qu’en phase de freinage il ne soit qu’à mach 5.

Ce serait 4 fois la vitesse du son.

Le son de sa voix parviendrait aux oreilles des élèves à la vitesse du son plus 5 fois celle-ci soit mach 6.

Quand une ambulance se rapproche, elle a un son plus aigu. Quand elle s’éloigne il est plus grave. Ceci est dû à l’effet Doppler (aussi utilisé par les chauve-souris et les radars). Voici une petite vidéo pour vous illustrer ça.

Seulement à mach 6 la longueur d’onde du son est 6 fois plus petite et donc sa voix serait incroyablement plus aigue !!! Des fois elle serait même à des fréquences quasi-inaudibles pour l’oreille humaine qui entend des fréquences jusqu’à 20’000 Hertz (plus le temps ou la longueur d’onde sont courts et plus la fréquence est grande car celle-ci est inversement proportionnelle à ceux-ci).

Sans compter qu’il créerait des minis bangs supersoniques comme les avions qui passent le mur du son.

Pas très agréable et peu idéal pour donner, entre autres, des cours de langues ! Cela dit ça reste plus audible que du Céline Dion sous hélium…

Quand au fait que les clones deviennent plus petits si un tentacule manque, alors là il n’y a aucune explication valable ! Le mec ne change pas de taille en se déplaçant sous prétexte qu’il lui manque un bout!!!

Pouvoir N°12 : Il change de couleur en fonction de son humeur

Shiro explique que les cellules tentaculaires réagissent fortement en fonction des émotions. Difficile d’expliquer autrement que par un contrôle hormonal.

Cela dit, les hormones peuvent nous faire rougir par afflux sanguin donc pourquoi pas.

Par contre, les bandes quand il est moqueur, la croix pour les erreurs et le rond quand c’est juste laissent penser que ce système de contrôle hormonal est un peu trop localisé pour être crédible.

Il a peut être eu recours à Ivankov qui a fait des injections localisées!

Pouvoir N°13 : Il a un odorat sur-développé

Bon ben…, que dire d’autre, à part le fait qu’il a probablement fusionné avec un chien !

Ah oui, je m’en souviens!

Pouvoirs des autres personnages : Nagisa et la claque à ondes cérébrales perturbantes

Tu ne vends pas de bâtons de la mort…

C’est beau d’avoir le contrôle mental de son adversaire !

En fait, Nagisa est capable par une claque de perturber les ondes cérébrales de ses adversaires.

Les ondes cérébrales (alpha, béta, gamma, delta, théta) sont des ondes électromagnétiques émises suite à l’activité électrique du cerveau.

Cependant la « claque » de Nagisa n’est pas une onde électromagnétique, mais une onde de matière car transmise par l’air. Les ondes électromagnétiques se caractérisent justement par le fait de ne pas être transmises à travers une matière (qu’elle soit solide liquide ou gazeuse). Elles traversent l’espace comme, par exemple, la lumière du soleil.

La claque de Nagisa n’est donc pas capable d’interagir avec les ondes cérébrales de sa victime, car de nature différente. Par contre, ça deviendrait crédible si il essayait de synchroniser ses ondes cérébrales à celles de sa victime. On voit clairement des ondes dessinées à côté de Nagisa quand il utilise son pouvoir dans les tomes les plus récents.

Tu vas rentrer chez toi et penser à ton avenir !

Pouvoirs des autres personnages : Shinigami le botoxé expressif

Pour finir, un pouvoir rigolo celui de Shinigami.

Il s’est arraché le visage pour en changer à volonté.

Alors, à part pour entrer dans une secte de Game of thrones, ça sert pas à grand chose.

En effet, sans connexion entre le visage et les muscles faciaux les expressions ne sont pas véhiculées. Un peu comme quelqu’un qui ne peut plus utiliser ses muscles faciaux à cause d’une injection de botox.

Or le principal atout de shinigami a été de pouvoir se faire passer pour un vendeur de fleur souriant et sympathique afin de ne pas être soupçonné !

Du coup il est bien sûr impossible de faire cela avec un visage-masque, à moins d’y avoir mis une bonne dose de colle.

Sans compter qu’après il doit mettre du dissolvant pour la décoller puis qu’il doit utiliser d’énormes doses d’antibiotiques et de médicaments anti-rejet si il ne veut pas que son masque finisse très vite violacé et boursouflé, tout comme lui !

En clair, c’est vraiment une idée à la con ! Apprendre à se déguiser à la Patrick Sébastien ou à la Cyril Hanouna est déjà plus utile. C’est dire si c’est pas malin !!!

Conclusion

Non ! Le personnage de Koro ne tient pas la route ! Mais on le savait et c’est bien ce qui fait le charme du manga.

Cela dit tout n’est pas exagéré et certaines choses sont crédibles. La transmission du son dans l’armure ultime, sa chaleur faisant fondre les métaux, sa tête arrondie et l’antihixotropie sont des éléments intéressants qui prouvent que Yusei Matsui n’a pas totalement créé son personnage au hasard.

C’est un prof extraordinaire de par ses qualités humaines. Ses pouvoirs inhumains ne sont, en fait, souvent là que pour souligner la profonde humanité du personnage ce qui revêt une certaine importance quand on pense à la rédemption qu’il espère obtenir en choisissant ce métier.

En tout cas, décrypter scientifiquement les pouvoirs de Koro a été un réel bonheur pour moi et aura mis à contribution de nombreuses capacités chez le prof de biologie/physique que je suis. Il aura même fallu que je révise un poil mes classiques.

Bien sûr, je ne suis pas allé au fond du fond des choses, mais quand même pas mal à mon avis.

J’espère en tout cas que cette analyse vous aura amusé autant que moi et que vous avez pris plaisir à lire cet article.

À bientôt pour un prochain démontage de manga version scientifique !

Oribu Sennin

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *