Le Silent Hills de Guillermo del Toro et Hideo Kojima exhumé par un fan

Présenté en 2015, P.T (abréviation de Playable Trailer) était annonciateur d’un ambitieux reboot de la série Silent Hill dirigé par un duo de rêve – Hideo Kojima (Metal Gear Solid, Death Stranding) et le réalisateur Guillermo del Toro (Le Labyrinthe de Pan, La Forme de l’eau) – accompagné de l’acteur Norman Reedus. Tué dans l’oeuf par Konami et retiré du Playstation Store depuis, la courte séquence de gameplay s’offre aujourd’hui une seconde jeunesse grâce à un fan de 17 ans…

Si une bonne partie des joueurs vouent un culte au papa de Solid Snake, ce n’est pas pour rien. Outre la réussite aussi bien critique que commerciale de ses différentes créations, le bonhomme a toujours su cultiver le mystère quant à ses projets et maîtrise l’art du teasing à la perfection. En 2015, c’est au sein du plus grand salon de jeux-vidéos que le créateur nippon a dévoilé ce qui restera comme l’un des plus grand gâchis de l’histoire vidéoludique, P.T. Abréviation de Playable Trailer, cette séquence de gameplay remplaçait alors la vidéo de présentation traditionnelle et permettait aux joueurs du monde entier de découvrir de quoi il s’agissait sur leur Playstation 4.

La surprise fut de taille et enthousiasma la communauté puisqu’il s’agissait tout simplement d’un reboot de la licence Silent Hill. Fini la vue à la troisième personne, place à de la première personne. Au détour de nombreux couloirs, les joueurs se frottaient alors à de nombreuses énigmes avant d’arriver à la fin de cette expérience horrifique novatrice à l’époque. Aujourd’hui, les successeurs spirituels se sont succédés (dont un certain Resident Evil VII) mais la création de Kojima n’était plus disponible depuis son divorce avec Konami… Jusqu’à maintenant !

Qimsar, jeune développeur passionné de 17 ans s’est en effet attelé à recréer P.T. malgré son manque d’expérience (seulement six heures d’expérimentations sur l’Unreal Engine). 140 heures plus tard (avec l’aide de la communauté ayant data-miné le jeu d’origine), le jeune homme a réussi à quasiment atteindre son objectif grâce à une version 0.9 réussie et totalement gratuite. Bien qu’encore perfectible, il faut avouer que le travail effectué est saisissant et permet de redécouvrir les sensations d’origines quasiment à l’identique.

Si vous souhaitez découvrir, ou redécouvrir, cette expérience, vous pouvez vous rendre sur la page Gamejolt de Qimsar afin de l’obtenir gratuitement et vous faire quelques frayeurs. Autant en profiter avant que Konami ne vienne mettre la pression sur le projet, même si le développeur a promis d’envoyer personnellement le jeu à qui le demanderait en cas de litige avec l’éditeur originel.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *