X… l’apocalypse selon Clamp

Bonjour à toutes et à tous,

Pour mon premier article je tiens à vous présenter un de mes classiques incontournable, X du studio Clamp. J’ai une affinité particulière avec ce titre car c’est un des premiers mangas que j’aie lu et c’est aussi grâce à lui que j’ai découvert mon amour pour les histoires plus sombres.

Ce manga est une relecture de l’apocalypse selon Saint-Jean qui touche à différents sujets tel que le libre-arbitre, l’écologie et le mysticisme (shintoisme, kabal, tarot). Le tout sur un fond de critique de la société.

Kamui est un personnage torturé par son passé qui va se retrouver confronté à des choix qui impliqueront la vie des gens qui l’entoure, avec un immense impact sur sa personnalité. Car contrairement au shônen classique, les méchants sont des personnes dont les intentions personnelles sont souvent partagées par le héro. Le seul personnage vraiment extrémiste étant son meilleur ami d’enfance, ce qui rend la chose encore plus difficile pour notre élu et l’œuvre encore plus noir.

Synopsis :

Suite au décès de sa mère dans de troublantes circonstances, Kamui Shiro revient à Tokyo après 6 ans d’absence. Dès son arrivée, il est assailli par des utilisateurs de magie dont il ignore les motivations et y répond donc par la violence. Ces différents protagonistes sont en fait là pour le tester afin de savoir s’il incarne un sauveur ou un destructeur. Il va vite apprendre qu’il est lié à une prophétie annonçant la fin du monde. Une bataille opposant les six anges, voulant détruire l’humanité qui menace la terre et les six sceaux qui protègent les humains de la vengeance de la nature. Kamui doit incarner le dragon de la terre qui dirigera les six anges ou celui du ciel qui mènera les six sceaux. Ne se sentant en aucun cas concerné par tout cela, il décide d’abord de tous les ignorer. Mais la roue du destin suit son cours et il sera vite dépassé par les événements. Faisant tout son possible afin d’éviter ses amis d’enfance Fûma et Kotori pour ne pas les mêler à ses problèmes. Là, à nouveau, rien ne va se passer comme il le désir. Fûma va s’éveiller afin devenir son antagoniste et prendre la place qu’il laissera vide dans un des deux camps. La fin du monde commence et avec elle le début d’une terrible bataille aux destins tragiques.

Kamui & Fuma - Les étoiles jumelles

Notes supplémentaires :

Le manga à été très controversé car contrairement à la plupart des œuvres du studio, il fait preuve d’une grande violence visuelle. Il aborde aussi le problème des tremblements de terre, sujet qui touche beaucoup les japonais. D’ailleurs à cause de ces deux faits, la publication des tomes sera définitivement stoppée en 2003 après 18 volumes… alors que la série en comptait 21 pour être clôturée (le nombre de carte que compte le jeu du tarot).

Malgré cela le manga aura droit à une série TV ainsi qu’un film tous deux réalisés par le Studio Madhouse (Perfect Blue, La traversée du temps, Les enfants loups).

Concernant la série animée, nous aurons à la réalisation Kawajiri Yoshiaki à qui nous devons Ninja Scroll ou encore Vampire Hunter D : Bloodlust. A voir si vous n’avez pas encore eu le privilège de les découvrir !

Du coté du film, c’est encore plus du lourd puisque nous avons le grand maître Rintarô qui s’occupe de la réalisation (Le Roi Léo, Galaxie Express, Metroplolis) et Nobuteru Yûki , invité Polymanga 2018 , au chara-design (Escaflown, Gunnm, Chronique de la guerre de Lodoss). Le tout orchestré par un générique de X-Japan, groupe mythique de metal ayant introduit le Visual Key et dont je ferais un article par la suite.

Voici le clip en question rien que pour votre plaisir :

J’espère que mon article aura su attiser votre curiosité pour ce chef d’œuvre.

Bonne lecture, bon visionnage et merci de m’avoir lu.

Kamui

One reply on “X… l’apocalypse selon Clamp

  • Didier Matthey-Doret

    Merci mon divin pote pour ton article. Génial! T’as hyper bien teasé le truc.

    Petite remarque sur le tarot, il comporte 22 arcanes majeurs mais la 22ème n’est pas numérotée ce qui fait que la meilleure carte (la plus positive:le monde) est la dernière numérotée. La 22ème est nommée « l’excuse » dans le tarot de Marseille et représente un atout te permettant de te tirer « lâchement » d’un mauvais pas et de te permettre de ne pas servir si il le faut. En tarot divinatoire c’est la pire lame du jeu et elle représente l’inconséquence par rapport à ses actes. Normalement elle aurait du être la carte de… Fuma! C’est assez significatif car Fuma sera celui qui finira le plus inconséquent et qui souffrira le plus de ses propres actes au final. De plus il est bien LE personnage hors de la distribution de départ, rappelle toi quand il pénètre un kekai par erreur et qu’il étonne tous ceux qui le voient entrer.

    Il y a aussi d’autres religions touchée comme le catholicisme avec Karen, le taoïsme avec le ying/yang de Subaru, le bouddhisme avec Sorata qui vient de Koyasan si je me rappelle bien et même une branche dissidente du shintoïsme avec Yuzuriha et son chien nommé « chien ». 😉 Tout ça fait de X une oeuvre multireligieuse globale mais qui tire bien sur tous les aspects de l’apocalypse dans ces différents courants.

    Quoi qu’il en soit merci encore de ce magnifique article et j’espère que ça motivera le plus grand nombre à lire cette œuvre majeure!!!

    Répondre

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *